Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Alors qu'est ce que tu as vu dernièrement ?

-Ben, j'ai vu un film qui m'a beaucoup interrogé, et puis ce matin, je me suis réveillé à deux heures du matin, un ami m'avait rendu visite la veille, et là c'était lumineux..

-Quoi donc ? Comment ça ?

-En fait cet ami, voyant notre maison, notre jardin, nos bricolages, notre gamin, m'a dit : « Mais comment fais tu pour aller tous les matins à Paris ? Quel choc ! »

-Ah, oui, je vois, un adepte du zen...C'est sûr, le contraste est dingue, c'est vrai, un putain de choc thermique !

-Oui, mais bon comment faire encore, je ne suis pas encore 100% autonome en ressources, en outils et gestes, ni en argent, j'y travaille, c'est long...

-Mais alors ton film c'était quoi ?

-Ben c'est un film qui pose une question piège : « Un officier nazi peut-t-il sympathique ? Et si oui dans quelle mesure ? »

-Oh putain, c'est quoi le titre ?

-UN TAXI POUR TOBROUK de Denys De La Pattelière avec Lino Ventura, Charles Aznavour et Hardy Krüger sur des dialogues de Michel Audiard, une bombe !

-Mais quel rapport avec ton ami ?

-Ben, je me suis dit, qu'entre les hôpitaux et les cliniques où les gosses naissent à chaque seconde et les centres funéraires et les églises où on enterre en hâte les défunts il y a bien peu de place pour la subversion : « Sois sage, va à l'école, trouve un boulot, marie toi, travaille, fais des enfants, paye tes impôts, prends un crédit pour ta maison etc (et fais pas chier surtout)... »

-Alors que là ?

-Ben, dans ce film, les héros expérimentent d'être perdus dans le désert libyen vers 1942, sans voiture et sans eau, le personnage joué par Lino Ventura, un boxeur, décide de marcher, celui joué par Charles Aznavour, un externe en médecine juif et les autres, le suivent bien malgré eux d'abord : Les quatre hommes expérimentent l'épuisement, la soif, le découragement avant de tomber sur un véhicule et des officiers nazis. De leurs armes, ils les abattent, mais l'un d'eux leur échappe : Il sera tour à tour leur otage et leur geôlier en route sur un itinéraire difficile et incertain...Ainsi dépouillés de tout les personnages se révèlent : Lino pose la question : Ce type pourrait-t-il être un chic type en dehors du contexte ?!

-Ah oui ?

-Oui, le nazi était un ancien étudiant à Paris, en cité universitaire, aimant profiter de la ville, sortir et boire avec les autres étudiants : Pas vraiment un gars belliqueux...

-C'est l'absurdité du système, du conformisme et de l'assimilation, de la guerre...Il est bien difficile de faire des distinctions, les humains fonctionnent mal en foules et en camps hors du binaire...C'est tout noir ou tout blanc...

-Effectivement, et quand tu te mets à penser par toi même, tu es mis à l'écart, malheur à celui qui en souffre...

-Qu'est ce que tu prends ?

-Un petit café avec un croissant ! Petit déj' parisien !

-Deux cafés avec deux croissants patron !

-Bon réveil camarade !

Bande annonce UN TAXI POUR TOBROUK :

https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19437027&cfilm=4542.html

Tag(s) : #Cinéma, #Aventure, #Histoire, #société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :