Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-C'est la crise, encore...Et en plus y a un virus, faut croire qu'on a pas était très raisonnables...

-C'est l'effet papillon : un éternuement en Chine crée un tsunami de malades partout dans le monde, c'est dire la fragilité dans laquelle nous sommes tous.

-Bien mal en point que nous sommes, d'aucuns s'en rendent compte, souffrent. Depuis 2012 la montée en puissance d'un cycle boursier haussier devait arriver à un plafond, les 6100 points fatidiques du CAC, les journées ne font que 24 heures...

-Ajoutez à cela un hiver trop doux, mon bon monsieur, que voulez vous, il n'y a plus de saisons, n'oubliez pas votre blouson !

-Y en a qui ont trouvé un drôle de moyen de relancer l'optimisme, comme dans CRESUS, on nous balance de la monnaie, et pourquoi pas des cacahuètes ?

-Oui, dans ce film, Fernandel joue le personnage de Jules : Un berger de Provence qui trouve un beau matin, une bonbonne en aluminium en forme de bombe, maladroitement il l'ouvre d'un coup de chevrotine et trouve à l'intérieur une énorme quantité de billets de banque. Bien malgré lui, il en fait rapidement l'aveu à Fine, sa partenaire pour la bagatelle, puis aux habitants du village voisin.

-C'est le début des emmerdements, et il se rend compte que cette fortune est suspecte, et qu'il n'est pas dans la nature de l'argent de tomber du ciel.

-Mieux vaut avoir investi comme lui dans certains actifs bien choisis : une vieille chaussure pour l'œuf quotidien de sa poule, un couteau, une miche de pain et une bouteille pour son litron de vin.

-J'ai de plus en plus dans l'idée d'investir aussi dans un poulailler d'ailleurs, parce que je ne sais pas si, d'élever des poules dans la cuisine comme lui, ma femme serait d'accord...

-Ben tiens, t’iras récupérer tes œufs dehors, déjà que tu cueilles les pissenlits et tes légumes dans le jardin.

-Vive la vie de campagne : C'est comique quand même ! Les parisiens affluent par les temps qui courent : Ils viennent se réfugier dans leurs familles restées en province...

-On vous l'avait bien dit, ils adorent la bouse à Paris.

-Qu'est ce que tu commandes ?

-Un aïoli avec un verre de rosé.

-Et moi une pizza au fruits de mer avec une bière !

-Vivement que les autres bistrots ouvrent aussi : Le printemps arrive, que diable !

-Parisiens : Investissez en bouse, pas en bourse !

Bande annonce : CRESUS :

https://www.youtube.com/watch?v=LRyL-eoVJ7I

Tag(s) : #Comédie dramatique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :