Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-C'est le coronakrach : on vous l'avait dit : Foncez chez votre boulanger et investissez dans le financier...D'autres disent la madeleine (de Proust ?)...

-On dirait un secrétaire d'état qui cause dans le poste, d'autres investiront dans une nouvelle télévision.

-Oui, pour mettre les gosses en apprentissage devant la pub.

-C'est ce qu'ils retiennent le mieux, on devrait faire faire des stages aux profs à la télé...Pitié éteignez... « Débranche ! Revenons à nous !»...Faudrait qu'ils repassent cette chanson plus souvent.

-Dire qu'on est « confinés » chez nous avec au petit déj ce matin, notre pain quotidien et aujourd'hui le lait froid, Saint Patrick, priez pour nous...

-Ah, celui là, il en a piqué du pognon aux pauvres avec le fameux concept du temps de cerveaux disponibles...

-Heureusement, y a encore des couillons sympas qui font des papiers sur lecoffretfilm.over-blog.com.

-Oui, mais, tu vois c'est bizarre, ils ne gagnent pas un rond...A votre bon cœur...

-Faut prendre l'argent là où il est : Regarde UN DROLE DE PAROISSIEN de Jean Pierre Mocky avec Bourvil, Jean Poiret et Francis Blanche.

-Ah oui, Bourvil, un noble parisien, sans le sou, très croyant, oisif mais très organisé et soigné, Dieu l'ayant ainsi fait...Mais bon, nécessité fait loi.

-Il se retrouve à court de ressources, les créanciers étant sur son dos et celui de sa famille, bientôt dans une situation délicate : Que fait t il ? Il se rend à l'église du coin et prie. Dieu l'écoute (visiblement) et lui envoie un signe : Va piquer des sous dans le tronc mon enfant!

-Faut prendre l'argent là où il est !...

-C'est la base, on ne le dira jamais assez : Il devient tellement efficace qu'il en fait une vraie démarche industrieuse et entrepreneuriale.

-Bien malgré lui, il devient un vrai professionnel, réfléchi, embauche, s'organise...Sans le sou, noble et croyant au départ, puis libre et crapuleux, enfin : Libre et riche...

-Tiens c'est bizarre, y a une gradation...

-Ben tiens, et il apprend vite.

-Avis aux patrons de chaînes : Un film vraiment drôle à passer en ces temps de morosité.

-Qu'est ce que tu prends ?

-Un confit de canard !

-Avec des fayots ?

-Avec des fayots.

-Deux fayots-confit, patron !

UN DRÔLE DE PAROISSIEN (Bourvil) : Bande annonce :

Tag(s) : #comédie, satire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :