Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Va y avoir de la grève cette semaine, gare à ton train !

-Tu m'étonnes, mais bon, en même temps, ça commence à craindre un peu chez nous, c'est moche pour les futurs vieux, cheminots ou autres.

-Ben tiens, faut croire qu'y en a qui pensent que nos jeunots vont pas payer les futures retraites...

-Et ça t'étonne ? Moi non, et ça fait longtemps qu'on s'en doute : une crise arrive, balaise, on le sait, certains économistes plus qu’atterrés le disaient déjà (Ndlr : lien vidéo film complet youtube « Les mystères de code pi » en streaming, Martin Armstrong ci dessous).

Le mystère du code Pi Martin Armstrong,

escroc, dément ou génie

https://www.broker-forex.fr/documentaire-code-pi-martin-armstrong.php

-Oui, lui, il en a même fait de la taule, carrément, pourtant c'est pas un mauvais, le gars.

-Clairement, tu vois ça me fait penser à Paris, cette sculpture à la Gare du Nord : Un ours ailé, orange et la peau (de l'ours...) criblée de trous, debout sur ses pattes arrières, se défendant, agressif.

-Oui, c'est un symbole de la future crise : écologique, économique, les américains parlent souvent de « bear market » quand la bourse est basse, les échanges rudes, l'économie tendue : un ours à la fois terrestre et aérien, l'orange marque désespoir comme le dit Nicolas Flamel dans le Livre des figures hiéroglyphiques.

-Ah, Paris, en ce moment, j'écoute des vieux disques de Renaud des années 80 et je regarde RIPOUX CONTRE RIPOUX, très actuel.

-Oui, faut se débrouiller, c'est l'époque, c'est un peu galère, faut s'accrocher, ne pas refiler le peu qu'ils nous donnent aux marchands d'âneries, faire attention, faire durer, gérer, ne pas jeter inutilement, réparer et tout et tout...

-Paris me manque un peu ces temps ci, y a tout : des crapules, des bourgeois, des julots et leurs morues, des marabouts, des savants, des sages, des fous, des piliers de bars et des troquets, tout quoi, c'est pas tellement qu'on y fait tout, mais il y a une potentialité, on peut, voilà. A la campagne, tu fais d'autres trucs, de cambrousse, c'est différent, ça bouge moins.

-Y a des moments, faut changer un peu de jeux, c'est sûr, sinon on s'emmerde, c'est la vie comme ça : T'es devenu trop honnête comme dit René Boirond à son copain et collègue flic François.

-C'est un grand philosophe René Boirond, quand il dit : « Tu vois, ce que le crime ne te paie plus, l’honnêteté ne te le rembourse pas ».

-Une réplique très actuelle : à méditer, ça fait mal quand même, pauvres voyous, pauvres petites gens, que nous reste t il ?

-Pas grand chose, et en plus on est pris en otages par le rail !

-Notre train de vie va encore en prendre un coup !

-Vive René et François, as de la débrouille, revenons à nos valeurs : le français est démerdard, ressortons nos vieux trucs de la guerre.

-T'as raison, faisons de la résistance et buvons un coup ! Un blanc patron !

-Deux blancs, merci ! Et vive la Nature ! On va arroser la pelouse !

Bande annonce RIPOUX CONTRE RIPOUX :

https://www.youtube.com/watch?v=kQKvSdpR1Gk

Tag(s) : #société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :