Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Tu fais toujours les encombrants ?

-Oui, j'y suis allé ce matin à 5h30 avec ma vieille charrette.

-Pour être vieille, c'est sûr, elle l'est! Qu'est ce que t'as trouvé ?

-Trois grosses télés, un tube en ferraille, un bougeoir en inox et de la quincaillerie.

-Dingue ce que les gens jettent...

-C'est la société de consommation, ils travaillent, suent, consomment, jettent...Il y a de moins en moins de lutte, de moins en moins de conscience. L'écologie et l'économie c'est encore du blabla pour eux.

-Et ben, ça craint, et tu trouves même des trucs qui marchent ?

-Souvent oui, c'est ma manière de faire de la lutte ouvrière et écolo. Un 8 mai, ça me paraît important.

-Pourquoi ?

-Parce que c'est pas les riches et les bourgeois qui sont morts pendant la seconde guerre mondiale, c'est les ouvriers et les paysans. Une façon de les gommer de l'histoire.

-Pas faux, ça pue, et y a un film la dessus, discret : LA SOUPE AUX CHOUX.

-Oui, c'était les années 80, Le Glaude et Le Bombé : les ouvriers paysans toujours attablés à la cuisine ou au jardin, des vieux qui avaient fait la guerre, profitant un peu de la retraite, de leur jardin, de l'eau du puits pour le pastis, et sifflant six litres par jour.

-Des comme on en fait plus ! Hélas ! Y se méfiaient plus des journaux et des hommes politiques, des huiles que des extraterrestres.

-Oui, c'était les années 80, les étrangers venaient bosser à l'usine. Les jeunes quittaient la campagne, croyant trouver mieux à Paris, ça sentait le formica dans les cuisines des HLM encore neufs...

-Et les campagnes se vidaient à l'époque : maintenant c'est Paris qui se vide...Un signe des temps.

-Ben, se serait bien qu'ils arrêtent de se tirer la bourre, les parigots...ça sert à rien d'être hyper connectés, après avoir été branchés et encore avant : « à la mode »!

-On est mieux par ici, peinards, dans notre troquet de cambrousse.

-Un peu comme eux, c'est encore ici dans notre trou, qu'on est encore le mieux pour attendre la mort.

-Y en à qui veulent nous faire « Marcher » : marcher, oui, mais pour aller où?

-Au prix de l'essence, plus de 10 francs le litre, c'est sûr qu'on marche...

-Pour être militant ce film l'est : c'est antimilitariste, anti-consommation, anti-fasciste, pour la proximité : La Poste, le boulanger, le troquet, y a même les gendarmes, et y ont même de l'humour!

-Ah ah le cinéma ! Pétons ensemble sous la Lune et allons pisser dans le jardin : ça fera peut être venir des extraterrestres.

-Vive la soupe aux choux et le couscous boulettes !

-Putain, j'ai faim moi!

-Et soif aussi ?

-J'ai une idée : deux perniflards !

-D'accord : ça , ça marche !

Bande annonce LA SOUPE AUX CHOUX :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19463592&cfilm=30750.html

Tag(s) : #comédie, satire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :